L'agenda   Les adresses importantes   Les associations   Contact
» Accueil » Réunions du conseil municipal
       
  Puce Infos du mois  
  Puce Edito  
  Puce Contact  
       
Rubrique La commune
       
  Puce Présentation de la commune  
  Puce Patrimoine  
  Puce Equipements communaux  
  Puce Allo Services utiles  
    - Numéros d'urgences  
    - Services utiles  
  Puce Géographie  
  Puce Diaporama  
  Puce Partenaires  
       
Rubrique Mairie
       
  Puce Le conseil municipal  
    - La constitution  
    - Les commissions  
    - Les délégués  
    - Prochaine réunion  
    - Les comptes rendus  
  Puce Le C.P.I.  
  Puce Infos administratives  
       
Rubrique Association
       
  Puce Liste des associations  
  Puce Calendrier des fêtes  
       
Rubrique Scolaire
       
  Puce Le S.I.V.O.S.S.  
    - Les statuts  
    - La budget  
  Puce Le R.P.I.  
    - Le règlement  
    - Livret d'information  
    - Restaurant scolaire  
    - Garderie périscolaire  
       
Rubrique Tourisme
       
  Puce Chemins pédestres  
  Puce Carré d'eau  
       
Rubrique Services
       
  Puce Salle des fêtes  
  Puce Transports à la demande Rubis Plus  
  Puce Transports scolaires  
  Puce Bibliothèque intercommunale  
       
Rubrique Agglomération
       
  Puce L'agglomération de Bourg-en-Bresse  
       
Rubrique PLU
       
  Puce Le PLU de Vandeins  
       
Les réunions du conseil municipal  
 



ORDRE DU JOUR de la réunion du conseil municipal


Cette réunion du conseil municipal a eu lieu :

Le Mardi 8 Octobre 2019 à 20h00 à MAIRIE.


Les points suivants étaient à l'ordre du jour lors de cette réunion :

- Adoption du procès-verbal du 03 septembre 2019

- Délibération modification de la convention du RAM

- Délibération Rapport annuel & prix et qualité de l’eau

- Délibération modification du rapport de la CLECT

- Délibération signature de l’avenant au bail de location du terrain CCAS « En Becourt »

- Délibération fixation et révision liste des attributions de compensations 2019

 

- Questions diverses 





COMPTE RENDU de cette réunion


 Le compte rendu de la réunion du 03 septembre 2019 est adopté par le Conseil municipal.

DE201910369 NOUVELLE CONVENTION DE PARTENARIAT RELATIVE AU FONCTIONNEMENT DU RAM (Relais d’Assistantes Maternelles)

Monsieur le Maire rappelle que la commune de Vandeins a été rattachée aux communes de Polliat et Montracol, dans le cadre de la création du RAM par délibération du 19 juillet 2016, avec ouverture au 1er janvier 2017.

La gestion du RAM était assurée par la commune de Polliat et régit par une convention signée entre les communes de Polliat, Montracol et Vandeins, jusqu’au 31 août 2019.

A partir du 1er septembre 2019 la gestion a été confiée par délégation à ALFA3A. Une nouvelle convention doit être signée afin de fixer les modalités d’organisation et de financement du RAM.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré à l’unanimité :

-       AUTORISE Monsieur le Maire à signer la nouvelle convention de partenariat pour la gestion d’un Relais d’Assistantes Maternelles avec les communes de Polliat et Montracol.

-       PRECISE que les crédits seront ouverts pour le versement de la participation communale au budget primitif 2019 ainsi que les années suivantes.

 

 

DE201910-370 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC DE L’ASSAINISSEMENT EN 2018

Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal le rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l’assainissement pour l’année 2018.

Le Conseil Municipal, après en avoir pris connaissance à l’unanimité ;

Approuve le rapport annuel 2018 sur le prix et la qualité du service public de l’eau et l’assainissement établi conformément au décret n° 95-635 du 6 mai 1995.

Département de l’AIN
Arrondissement de Bourg
Canton d’Attignat
Commune de VANDEINS                                                                                             Suite DE201910-370
 
 

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE

 

DU SERVICE PUBLIC DE L’ASSAINISSEMENT

 
ANNEE 2018
 
 

LOI N° 95-101 du 2 FEVRIER 1995

(DECRET N° 95-635 du 6 MAI 1995

 

1 – PRESENTATION GENERALE DU SERVICE DE L’ASSAINISSEMENT

 

a)       Description :

Le projet de construction d’un réseau d’assainissement de type séparatif, avec création de bassin de lagunage, remonte à 1981. Des travaux d’extension ont été réalisés en 2006 et la nouvelle lagune a été rendue opérationnelle en 2007.

Une seconde lagune et son réseau ont été réalisés aux Geoffray en 2006 et mise en service début 2007.

Actuellement, le réseau dessert plus de 83 % de la population, il reçoit les effluents du village et des principaux lotissements ou constructions récentes, et aux Geoffray, les habitations du hameau.

 
 

b)       Qualité du Service

Par délibération en date du 13 décembre 1983, le Conseil Municipal a décidé de ne pas opter pour une gestion par affermage du service de l’assainissement ; la Commune le gère donc directement.

Par contre, la facturation et le recouvrement de la redevance d’assainissement ont été confiés à la Sté AQUALTER.

Le coût de cette prestation de service s’élève à 1 820.32€ TTC
 
2° LES INDICATEURS TECHNIQUES
                Lagune                                                                                               Principale                     Geoffrays

-          nombre d’habitants raccordés à la station d’épuration : 572 soit 83 %      527EH                  45EH

-          capacité de la station d’épuration (lagunage) :                                               700EH                    80 EH

-          nombre d’habitants ne disposant pas d’un assainissement collectif : 116

 
Le lagunage :

Les 2 lagunages sont opérationnels depuis fin 2006 début 2007, le lagunage principal ayant été modifié en 2006.

A noter que le 1er bassin de l’ancienne lagune est conservé pour le stockage des boues qui seront retirées ultérieurement des bassins.

Le fonctionnement général de la station d’épuration est satisfaisant ci-joint rapport de synthèse année 2018 effectuée par les services de la SATESE et la note d’information de l’AGENCE DE L’EAU.

 
3° LES INDICATEURS FINANCIERS

Le financement est assuré par 2 types de recettes :

1 - la PAC : participation pour assainissement collectif en vigueur depuis le 1er juillet 2012 et le montant de cette PAC s’élève à 2 000 € par logement

2- redevance au service d’assainissement :

a)       part fixe : 25 € par an et par logement payable par avance et en 2 fois

b)       part proportionnelle : 1.06 € par m3

L’exonération de la redevance d’assainissement des consommations agricoles a été décidée par délibération du Conseil Municipal des 26 mars 1991 et 8/03/2007 selon les règles suivantes :

ð s’il existe deux compteurs sur l’exploitation agricole, les consommations relevées au compteur domestique sont entièrement assujetties à la redevance ; les consommations relevées sur le deuxième compteur, réputées professionnelles sont exemptées du paiement de la redevance.

ð s’il existe un seul compteur, le forfait domestique passible de la redevance sera établi sur la base de 120 m3 par foyer et par an ; les volumes excédant ce forfait sont considéré comme professionnels et exemptés du paiement de la redevance (délibération du 16.1.2009).

 

¤ Modalités d’évolution et de révision de cette tarification

Prix : Le montant de la redevance d’assainissement et sa progression :

1.10.1983             3,00 frs/m3                                                          1.10.1985             3,33 frs/m3

1.04.1992             3,50 frs/m3                                                          1.01.1996             3,85 frs/m3

1.04.1997             4,00 frs/m3                                                          1.04.1998             4,20frs/m3

1.04.2000             4,40 frs/m3                                                          1.04.2001             4,60 frs/m3

1.04.2002             0,76 €/m3                                                            1.04.2004             0,78 €/m3

1.04.2005             0,82 €/m3                                                            1.04.2006             0.85 €/m3

1.04.2008             0.87 €/m3                                                            1.04.2009             0.96 €/m3

1.04.2010             1.06 €/m3

 

¤ Présentation d’une facture d’eau calculée en 2016(année du rapport) par rapport à l’année précédente, faisant apparaître l’évolution sur un an des éléments définis au paragraphe ci-dessus.

                                                                                                                              2017                      2018
Rémunération du service public d’assainissement (1)                               1,06                       1.06
Rémunération service assainissement part fixe                                          25,00                     25,00

Redevance Agence de l’Eau (modernisation des réseaux)(2)                   0.160                     0.150

Redevance Agence de l’Eau, lutte contre la pollution (2)                          0.29                      

(1) TVA                                                                                                                 5.50                       6.80
(2) TVA                                                                                                                 10.00                    
 

a)       Les autres indicateurs financiers :

Recette d’exploitation 2018 :

- droits de raccordement au réseau :                                                                   2 000 €

- redevance d’assainissement :                                                                              8 000 €

- Subvention d’exploitation de Agence de l’Eau                                               3 813.35 €

Recette d’investissement :

- aide financière départementale pour extension réseau exercice 2018 :                         0 €

- Fonds Compensation TVA                                                                                         10 878 €
 

Dette au 31.12.2018 : 170 612.93 € en capital

Montant de l’annuité 2018 : 16 838,12 € dont intérêts 7 509.48 € et Capital 9 328,64 €

 
Travaux réalisés en 2018 :               Travaux :                                                    849.72€ TTC

                                                               Système alerte                                                  0 € TTC

 

Charges de fonctionnement :          EDF : 579.45 €     Eau    75,54 €                       téléphone :             0 €

                                                               Contrat entretien stations refoulement                                       1 924 €

                                                               Contrat entretien espace vert                                                     4 320 €

                                                               Et Réparations et curage réseau                                                     0 €

 

Travaux et études programmés sur 2018

-          NEANT

Mode de dévolution des travaux :

Amortissement des installations :

Les amortissements sont effectués sur 80 années (suite à délibération du 16.1.2009)

 et le montant comptabilisé en 2018 s’élève à 18 089.72 €

Amortissement des subventions :

Le montant sur 2018 s’élève à 5 275,03 €.
Le présent rapport, présenté au Conseil Municipal le 08 octobre 2019 est approuvé à l’unanimité.
 

DE201910-371 Délibération des conseils municipaux pour l’approbation du rapport de la CLECT

 

Monsieur le Maire expose que la Commission Locale d’Evaluation des Charges Transférées (CLECT) qui est chargée d’évaluer les conséquences financières des transferts de compétence entre les EPCI et leurs communes membres s’est réunie le 24 septembre 2019.

Le rapport que la CLECT a eu à analyser porte sur :

- Le transfert de la compétence Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) à la Communauté d’Agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse (contribution et allocation vétérance), prévu par délibération de la CA3B du 26 mars 2018 et effectif depuis le 1er janvier 2019. Les charges transférées ont été évaluées à partir des montants versés par les communes en 2018 (évaluation de droit commun des charges transférées) ;

- La restitution aux communes de l’ancienne CC de Treffort-en-Revermont des contributions au SIVOS de Coligny (pour les enfants scolarisés au collège de Coligny) prévue par délibération de la CA3B du 10 décembre 2018 (évaluation de droit commun des charges restituées). Les charges restituées ont été évaluées à partir des montants versés par la CA3B en 2018 ;

- L’intégration dans les attributions de compensations du fonds de solidarité aux communes rurales et rurales accessibles de moins de 1 000 habitants, prévue par délibération de la CA3B du 1er juillet 2019 (fixation libre des attributions de compensation – procédure dérogatoire prévue au V-1 bis de l’article 1609 nonies C du CGI).

Ce rapport a été adopté à l’unanimité de la CLECT, ce qui permet désormais d’enclencher le processus délibératif qui aboutira à la fixation définitive par le Conseil communautaire des attributions de compensation pour l’exercice 2019.

En application des dispositions en vigueur, ce processus comporte plusieurs étapes :

La première, objet de la présente délibération, consiste en l’approbation du rapport à la majorité qualifiée des communes membres, soit les deux tiers au moins des conseils municipaux des communes représentant plus de la moitié de la population totale de celles-ci ou la moitié au moins des conseils municipaux des communes représentant les deux tiers de la population. Dans le même temps le Conseil communautaire délibère à la majorité simple pour adopter le rapport de la CLECT.

Après ce vote, les conseils municipaux concernés, au vu du rapport de CLECT, par les AC fixées librement devront se prononcer par délibérations concordantes sur le montant des AC « libres » et ce avant le 9 décembre 2019. Cette étape concerne uniquement les communes impactées par l’intégration du fonds de solidarité dans leurs AC. Le Conseil communautaire délibère également sur la fixation libre des AC (majorité des deux tiers requise).

Sur la base du rapport de CLECT dument approuvé, et des délibérations concordantes s’agissant des AC librement fixées, le Conseil communautaire du 9 décembre 2019 fixera le montant des AC définitives 2019.

Pour l’heure, il vous est demandé d’approuver l’ensemble du rapport de la CLECT du 24 septembre 2019.

Vu l’article 1609 nonies C du code général des impôts

Vu l’article L 5211-5 du Code général des collectivités locales

Vu le rapport final de la CLECT approuvé à l’unanimité lors de la réunion du 24 septembre 2019,

Le Conseil municipal, après en avoir délibéré ;

ADOPTE le rapport de la CLECT annexé à la présente délibération

 

DE201910372 SIGNATURE BAIL RURAL

Monsieur le Maire informe l’assemblée que le terrain sis au lieu-dit « En Bécourt » cadastré section B n° 189-190-191-192-193 pour une surface de 12 894 m2 et appartenant au Centre Communal d’Action sociale de VANDEINS est remis à bail à ferme à Monsieur CURT Baptiste demeurant Route du Logis Neuf 01660 VANDEINS.

Ce bail est consenti à partir du 11/11/2019.

Le conseil Municipal, après en avoir délibéré à l’unanimité :

Accepte de louer les terrains susmentionnés auxdits exploitants

Autorise le Maire à signer les baux et à percevoir les locations

 

DE201910373 FIXATION ET REVISION LISTE DES ATTRIBUTIONS DE COMPENSATIONS 2019

 

Il est rappelé qu’en application des dispositions du V de l’article 1609 nonies C du Code Général des Impôts (CGI), la communauté verse à chaque commune membre une attribution de compensation. Celle-ci ne peut être indexée.

Les attributions de compensation permettent de maintenir les équilibres budgétaires des communes membres et de leur EPCI (établissement public de coopération intercommunale) lorsqu’il y a transfert de compétences et de charges dans le cadre de la fiscalité professionnelle unique. C’est une dépense obligatoire de l’EPCI.

Dans le cadre d’une révision ou d’une fixation libre des attributions de compensation (art. 1609 nonies C-V-1bis du CGI), il est rappelé que les délibérations concordantes de l'EPCI et des communes intéressées doivent tenir compte de l’évaluation élaborée par la Commission Locale d’Evaluation des Charges Transférées (CLECT) dans son rapport.

Dans ce cadre, la CLECT, qui est chargée de procéder à l’évaluation des charges transférées afin de permettre le calcul des attributions de compensation, a voté lors de sa réunion du 24 septembre 2019 l’intégration dans les attributions de compensations du fonds de solidarité aux communes rurales et rurales accessibles de moins de 1 000 habitants (fonds instauré par délibération du Conseil Communautaire du 1er juillet 2019).

A cette occasion, la CLECT a fait une proposition de fixation « libre » des attributions de compensation pour les 40 communes concernées.

 

Ce rapport, adopté par la CLECT le 24 septembre 2019, a été transmis à chaque commune membre de la Communauté d’Agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse qui doit en débattre et se prononcer sur celui-ci dans un délai de trois mois suivant sa transmission. À défaut de transmission du rapport de la CLECT aux conseils municipaux des communes membres ou à défaut d’approbation du rapport de la CLECT par les communes membres à la majorité qualifiée, le Préfet, par arrêté, fixe le coût net des charges transférées.

Par ailleurs, conformément aux dispositions de l’article 1609 nonies C-V-1 bis du CGI, le Conseil de Communauté́ de la Communauté d’Agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse doit, validant ainsi la proposition de la CLECT, fixer librement les montants d’attributions de compensation des communes intéressées en intégrant les montants dérogatoires (tableaux annexés à la présente délibération). Dans ce cadre, la Communauté́ d’Agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse doit statuer par délibération du Conseil de Communauté́ votant à la majorité des deux tiers et ce, en tenant compte du rapport de la commission locale d'évaluation des transferts de charges. Cette délibération doit être concordante avec celles prises par les conseils municipaux des communes membres intéressées.

Il est demandé, par la présente délibération, au conseil municipal de bien vouloir, compte tenu de l’ensemble de ces éléments, adopter la révision libre de l’attribution de compensation de la commune de VANDEINS en tant que commune intéressée.

VU le Code Général des Collectivités Territoriales ;

VU le Code Général des Impôts et notamment l’article 1609 nonies C ;VU le rapport de la CLECT adopté le 24 septembre 2019 ;

VU la délibération du Conseil de Communauté en date du 11 février 2019 fixant le montant des attributions de compensation provisoires ;

VU l’exposé qui précède ;

APRES EN AVOIR DELIBERE, LE CONSEIL MUNICIPAL, à l’unanimité ;

FIXE librement l’attribution de compensation de la commune de VANDEINS en tant que commune dite « intéressée », afin de tenir compte au sein de celle-ci de l’intégration du fonds de solidarité aux communes rurales et rurales accessibles de moins de 1 000 habitants :

CHARGE Monsieur le Maire, ou son représentant ayant reçu délégation, de notifier cette décision aux services préfectoraux.

 

Le Conseil municipal est informé des dossiers suivants :

 

Remise en état du parquet de la salle des fêtes : l’entretien délicat et récurrent du parquet de la salle des fêtes pose question… les élus proposent de le remplacer par un sol carrelage qui serait plus facile d’entretien. Des devis vont être demandés.

 

Projet d’exploitation d’un champ de panneaux photovoltaïques :

Suite au rendez-vous en mairie le jeudi 10 octobre à la demande de MM. NOËL et PIQUET consultant chargé de projets de la Société Edp Renewables, seront présents M. VUARAND du Scott et MM. MARVIE J. Paul, GABILLET Olivier, ROBIN Thierry et Mme LOUVENAZ Laura. M. VUARAND indique que de son point de vue le projet ne pourra être réalisé en l’état, le SCOTT interdisant les panneaux photovoltaïques sur des surfaces agricoles productives (toutes productions agricoles confondues).

 

M. Le Maire fait part d’une requête émise par courrier, pour une demande de sécurisation des voies communales, suite à un accident de la route. Il est envisagé la mise en place de panneaux routiers. Un courrier sera envoyé au Conseil Départemental pour demande de conseils. De plus, des panneaux pour signaler l’école, type « Attention à nos enfants » seront mis en place.

 
 
  Cap On Line Réalisations